Historique

  • C’est en 1979 qu’un groupe de religieuses engagées, en collaboration avec Mgr Proulx l’évêque d’alors, ont ouvert le premier Centre sur la rue Eddy à Hull. Le comité fondateur a donné au Centre le nom de « Mechtilde » en mémoire de Sœur Mechtilde, religieuse des Servantes de Jésus Marie, très connue au début du siècle dernier, sur l’Île de Hull. Jusqu’à ses 94 ans elle a sillonné les rues de la ville pour venir en aide aux personnes défavorisées, spécialement les femmes.
    La ville de Hull/Gatineau et le Centre Mechtilde se souviennent
  • Le Centre Mechtilde est incorporé en septembre 1979 et devient un organisme de bienfaisance enregistré.
  • En 1985, Le Centre Mechtilde déménage de quartier (toujours dans le secteur de Hull) dans une maison plus grande. Il y a alors douze lits disponibles pour accueillir femmes et enfants. À cette époque se sont spécifiquement les femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants qui étaient accueillis au Centre.
  • En septembre 1997, comme de plus en plus de femmes et jeunes femmes téléphonaient au Centre pour avoir de l’aide parce qu’elles vivaient de la violence familiale, le mandat du Centre s’est alors élargi. À partir de ce moment, les femmes victimes de violence familiale et leurs enfants sont accueillis et hébergés. À partir de 1997, la sensibilisation à l’extérieur des murs du Centre a été organisée dans les écoles.
  • Pendant l’été 2002, l’agrandissement du bâtiment a permis aux femmes et aux enfants d’avoir plus d’espace et de commodités. Les employées ont pu bénéficier de nouveaux d’espaces de bureau pour y travailler. Cet agrandissement a beaucoup amélioré la qualité de la vie en maison.
  • C’est en août 2003, que le Centre passe à quatorze places officiellement reconnues par la Régie Régionale de la santé et des services sociaux (tout en ayant seize lits disponibles). Les deux places supplémentaires sont réservées pour les femmes et enfants qui sont à risque d’itinérance.
  • À la suite d’une entente avec Logemen’Occupe, le Centre Mechtilde bénéficie maintenant de deux logements/appartements de dépannage, et ce, depuis novembre 2006. Ces logements de transition sont offerts à des familles qui ont vécu de la violence conjugale.
  • Dans le contexte de sa mission, le Centre Mechtilde œuvre pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, permettant d’améliorer les conditions des femmes à faible revenu; et par son mandat de permettre à la femme d’identifier un logement permanent, stable, convenable à ses besoins et surtout abordable. À la lumière de ces constats, le Conseil d’administration s’engage en 2015 de poursuivre le développement d’un logement communautaire pour les femmes fragilisées. Le résultat est l’achat de l’ancienne école primaire St-Paul situé au 325 rue Laramée à Hull.
  • En avril 2017, le projet de transformation-recyclage débute pour éventuellement devenir un bloc de 31 logements. Actuellement, le nouveau bâtiment d’habitation communautaire reçoit 31 femmes et 6 enfants, et ce, depuis le mois de juillet 2018.

Si d’autres personnes ont accès à votre téléphone ou courriel et que vous désirez que votre message demeure confidentiel, vous pouvez utiliser le service de Messagerie Confidentielle.

Messagerie Confidentielle

CONTRIBUEZ À LA MISSION DU CENTRE MECHTILDE

Je veux aider